AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le coin des RP - La fin

Aller en bas 

Pour qui voter ?
Rp 1
0%
 0% [ 0 ]
Rp 2
11%
 11% [ 2 ]
Rp 3
11%
 11% [ 2 ]
Rp 4
28%
 28% [ 5 ]
Rp 5
28%
 28% [ 5 ]
Rp 6
0%
 0% [ 0 ]
Rp 7
6%
 6% [ 1 ]
Rp 8
0%
 0% [ 0 ]
Rp 9
16%
 16% [ 3 ]
Rp 10
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 18
 

AuteurMessage
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 20:55

2 RP A LIRE DANS UNE AUTRE PARTIE DONC NE VOTEZ PAS AVANT DE LES AVOIR LU ET NE VOTER PAS 2 FOIS SVP JE COMPTE SUR VOUS MERCI


Dimanche 27 Janvier

Commandant mini trotro debout sur l'estrade du concours....

" Demoiselles, Demoiseaux vous avez entendu parler d'un concours qui s'organisait et nous arrivons au début des votes

Tout le monde est impatient je sais mais il vous faudra attendre 20h
voir même peut etre 21h pour pouvoir lire et voter pour vos favoris

Prenez le temps de lire chaque Rp et venez poster un petit commentaire si vous en avez envie

Je demanderais au différents candidats de ne pas dévoiler quel est leur Rp.

Merci a tous pour cette évènement

Les votes seront cloturés dimanche 3 Février à 20h

Pour venir lire les Rp cliquez sur ce lien Wink
http://ogame47-rp.bestofforum.net/-f16/le-coin-des-rp-la-fin-t55.htm#545


Dernière édition par le Dim 27 Jan - 23:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:21

RP 1











LES
ZORGIENS















" Carnet de bord du capitaine, galaxie de
Syracuse, Système Niat'PAc en orbite
autour de la planète naine Ogop. Encore une journée d'exploration infructueuse
jusqu’à présent nous n'avons pas trouvé d'autre forme de vie que la notre. Je
commence à désespérer que l'on en trouve un jour cela fait 10 ans que le
gouvernement nous envoi en exploration et nous n'avons toujours rien
trouvé, Mon habituelle Leigh motive ne
marche plus
Citation :
"L'univers est
vaste c'est normal que c'est long"
mais bon on en est à la 5°
Galaxie quand même il exagère un peu, il gaspille l'argent du contribuable.
Mais bon demain nous partirons pour le système ipanhcs après son exploration
nous devrons surement rentrer sur terre qui selon mes calcule se trouve a 6
jour de voyage en Hyperespace."






Le capitane appuya sur un bouton est une
voix robotique dit "Carnet de bord Enregistré", sur ce le capitaine
se leva est se dirigea vers la porte de sa cabine, et l'ouvrit en me priant de
passer premier comme a son habitude, nous nous dirigions vers la passerelle en
route je me redis encore que j’étais chanceux d'être le meilleur amis du
capitaine Allivieve, et comme toujours en allant sur la passerelle le capitaine
et moi discutions de chose est d'autre.





*Encore une journée ennuyeuse a mourir,
heureusement que le Capitaine est la sinon je crois que je 'aurais suicider
depuis longtemps* Pensai-je soudain entre deux réponse au question du
capitaine, cela fais un mois que je connais le capitaine et j'ai l'impression
que je la connais depuis toujours, elle me connais mieux que personne.






En entrant dans la passerelle je fus choqué par ce que
j'avais devant mes yeux, j'avais du mal a en revenir.






"Capitaine, regardez la.... l'écran de contrôle!......" dis
je a Cillame






-Oui Yont j'ai vu aussi, juste au moment ou je
commençais à désespérer et voila que on trouve enfin un autre forme de
vie.






- Espérons qu’ils sont pacifique, il va falloir
dépêcher une navette diplomatique, quelle sont vos ordres capitaine ?






-Arrêter de m'appeler capitaine Yont je vous
l'ai déjà dit cent fois appelé moi Cillame bon sang, Pesta-elle






-Bien cillame, mais qui va donc partir a la
rencontre des extraterrestres ?






-Je vais y allait et tu m’accompagneras, et nous irons seul
trop de monde pourrait les rendre méfiant envers nous Caporal Orguedrebe
."[/color]





Sur ceux elle se retourna et donna ces
ordres, je n’étais pas trop rassuré car a deux si ils se révèlent hostile
envers nous on était mal partit. Pendant que Cillame donner le dernier ordre je
pris le temps d'examiner la surface de la lune, la vile se situer sur la face
cacher, on y voyait des hautes tours ainsi qu'un nombre important de vaisseaux
parait-il.


*


* *


Me voila prés, ma tenue d'apparat était bien lise tout les
décorations accrocher à droite, sous les ordres de cillame je ne pris pas mon
arme de poing. Je l'attendais pour entrer dans la navette, je n'avais aucune
raison de m'inquiéter car nous y allons a deux sans arme pourquoi serai t-il
hostile?, je fus ébahie quand je vis Cillame dans son tailleur elle était tout
simplement magnifique je ne l’avais jamais remarqué avant





*Ressaisie toi Yont, bon tu art en mission diplomatique et
ces ton supérieur*






"Près
Yont?






- Toujours prés Cillame tu le sais bien.





-Eh bien allons à la rencontre de ce peuple
inconnue."






Je me suis installer au commande de la
navette, pour laisse le temp a cillame d'étudier la lune ou se trouvais la vile
des extraterrestre, je me demandais comment on allait réussir à communiquer
avec eux mais appariâmes sa n'avais pas effleuré l'esprit de Cillame. Le voyage
pris 10 minute du vaisseau a la lune, une fois dans un espace proche de la
ville nous fûmes escorter par des chasseurs
me semble-t-il. Nous avons était conduis sur un e piste ou nous
attendais apparemment une délégation fortement gardé. L'un deux s'avança pour
nous parlez.






"Bienvenue a vous sur notre planète,
noble peuple des étoile.






- Merci, mais comment connaissez vous notre
langue ? Si je puis me permettre. Demandais-je






- Eh bien nous vous avons observé durant votre
exploration sur la surface de l'étoile est votre langage était dans nos base de
donné en tant que langage du peuple des étoile. Que nous vos l'honneur de votre
visite?






-Intéressant....






-Nous ne somme pas le peuple des étoile,
intervint Cillame, nous sommes des habitant de la terre qui pour nous est une
planète, bien que pour votre culture ce que nous appelions planète est une
étoile.






-Hum, étrange pouvez vous continuer ?





-Bien entendu, repris Cillame, Ce que vous
appelais planète nous l'appelons une lune. Nous somme loin de chez nous car
nous somme a la recherche d'autre civilisation, vous ne pouvez pas savoir
quelle immense joie nous avons ressentit
quand nous avons vu votre cité enfin une civilisation avec qui échanger nos connaissance.






-
Vraiment?






-Oui, nous refusions de croire que nous étions
seul dans l'univers alors nous nous somme mis à explorer vous êtes la première
civilisation que nos découvrons, eh nous voulons partagez nos convainque afin
que chacun de nos peuple en profite, et si vous auriez était moins évoluez que
nous nous aurions alors offert avorte peuple notre savoir mais vous semblez
aussi développer que nous voir plus dans certain domaine. Continua
Cillame






- N'avez vous jamais vous aussi songez a cherchez
d'autre forme de vie ?






-Si mais malheureusement nos exploration non
rien donné toute la galaxie était vide, D'ou venez vous?






-Nous venons de la planète terre comme vous la
dit mon amie, cette planète se trouve dans une autre galaxie que la
votre.






-Vous voyageais de Galaxie en Galaxie?





-Oui, je vois que nos deux peuple on tellement
a s'apprendre, nous reviendrons bientôt et en plus grand nombre afin de vous
apprendre notre technologie et d'apprend votre vie, dit Cillame






-Très bien au revoir et à bientôt amis
Terriens.









Après nous partîmes vers le H.M.S Eva, nom
donner a notre vaisseaux, Sur le voyage de retour j'ai parlez a
Cillame.









-Dis Cillame je peux te poser une question?






-Vas y Yont?






- sa te dirais une café quand on sera rentré sur
terre?






-Euh...
Oui!






-Bien, vivement que l'on y soit
alors."






FIN







C'est pas plus très long afin de laisser au lecteur, la liberté de
s'imaginer la suite de l'histoire et aussi que j'ai un peu la flemme ^^ eh mon
gentille camarade Darkevolution doit poster pour moi vu que j'ai déménagé et
que je n'ai pas encore à nouveau le net Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:25

Rp 2




LE DERNIER
COMBAT










J’étais dans mes pensées lorsqu’une voix m’interpella.


« - Capitaine, « il
» s’approche, me dit Jackson, l’officier en second.


- Bien, puisque nous
n’avons plus le choix… Maintenez le cap et la vitesse, continuons comme si de
rien n’était !


- A vos ordres ! »


Puis il sortit rapidement de la salle de contrôle supérieur.


Etant capitaine de
ce vaisseau, je devais me remémorer toutes les raisons de ce qui suivrait en ce
jour.








Nous étions le 13
Avril 2278, et étions en guerre depuis presque 21 ans ! Date à laquelle le
Grand Union s’était divisé en deux et que les deux clans s’étaient déclarés la
guerre. Le premier clan était le mien : Térea ; Notre objectif était clair,
exterminer les Nervosans, membres du 2nd clan. Ce clan de Nervosa était un clan
de démons et de corrompus, de machines à tuer et de hors la loi dont la galaxie
était remplie.





La technologie, ayant eu une amélioration fulgurante, on se
servait maintenant de nanotechnologie très perfectionnée et de nanites pour se
battre ; Mais dans ces domaines, les Nervosans avaient toujours une longueur
d’avance sur nous, leurs armes étaient plus maniables et plus efficaces, nous
avions donc un handicap, mais nous étions courageux et vaillants !


Malheureusement,
pendant la bataille, quelques jours plus tôt, un grand problème se posa…


La nanotechnologie
de pointe avait remplacée les canons puissants des vaisseaux de guerre, car les
canons, ayant atteints leurs limites, créaient à chaque tir des champs
magnétiques énorme capable d’enfouir des vaisseaux, de les déplacer ou d’autres
choses plus terrifiantes encore !


Depuis 6 ans, les
canons avaient disparus, dans les deux clans, c’est du moins se que l’on
pensait, car il y a trois jours, les Nervosans étaient venus avec un vaisseau
immense et… un canons !





Au bout de quelques
instants, le canon se déploya et une énorme quantité d’énergie afflua vers lui.
On voyait le canon devenir rouge de chaleurs… puis il tira…


Un rayon bleu aussi
gigantesque que le vaisseau en sortit, détruisant à lui seul la moitié de notre
flotte, mais tout d’un coup, tous les systèmes tombèrent en panne à cause du
champ magnétique puis nous fûmes secoués au point de nous cogner contre les
murs sans rien pouvoir y faire.


Tous les membres
d’équipage s’évanouirent, et moi aussi…





Chacun se réveilla
un peu plus tard, les systèmes de fonctions du vaisseau n’étaient plus en
panne, mais en regardant le radar, je fus horrifié.


Nous nous étions
donc retrouvés dans un coin perdu de l’espace, avec un vaisseau qui nous
poursuivait !








« Tous aux postes de combat ! » criai-je en appuyant sur
l’alarme. Un son puissant retentit, accompagné d’une lumière rouge, dans
l’ensemble du vaisseau.


J’ouvrai la console
munie d’une IA qui me montra le vaisseau des poursuivants, son nom était The
Evil spell *1, il s’approchait rapidement du Skyward *2.





*1 : « Le maléfice
»


*2 : Nom de notre
vaisseau, cela signifie « En direction du ciel »





« Stoppez les
propulseurs ! Arrêtons-nous là. » Ordonnai-je à mon officier en second dans le
micro. Le vaisseau ennemi s’arrêta aussitôt.


C’est alors que
tous les chasseurs nano technologiques sortirent des deux vaisseaux. Le combat
démarra et les missiles anti-chasseurs volèrent dans tous les coins, provoquant
de multiples explosions.


Nos courageux
combattants, dans leurs chasseurs, faisaient tout leur possible pour détruire
les ennemis.





Mais nos
adversaires avaient une maitrise énorme des nano particules, et nous étions
démunis face à eux. Lorsque nos nano canons se formaient sur une partie d’un
chasseur et tiraient des particules explosives vers un ennemi, celui-ci
modifiait librement la forme de son chasseur grâce à une IA, certainement ;
Alors que nous, nous ne pouvions que modifier le chasseur pour créer des canons
avec un groupement complexe de nano particules.





« Préparez-le !
Puisez la moindre énergie de ce vaisseau, mais préparez-le ! » Dis-je au
second.


« - Etes-vous sûr
de…


- Oui ! Vite, le temps presse ! »


Mon second me compris et donna des ordres aux techniciens de
la salle d’envol pour qu’ils « le » préparent.





Un de nos chasseurs
se modifia, créant deux canons, un de chaque côté sur l’avant, et se mit à
faire des tonneaux successifs tout en tirant sur un chasseur ennemi, il parvint
ainsi à le toucher, suffisamment pour que les particules d’énergie bleu
entament sa structure, se qui le dérégla et le fit exploser.





Je reconnus là
l’intelligence de notre meilleur pilote, et j’appelai l’officier chargé de la
flotte :


« ‘Ramenez James immédiatement ! » Il ne me répondit pas,
sachant se qu’il devait faire et pourquoi.


Puis, tout d’un
coup, alors que je pensais la bataille gagnée d’avance avec « lui », toute la
partie haute du vaisseau ennemi s’ouvrit, laissant apercevoir une pieuvre à 8
tentacules métalliques.





Cette arme de haute
technologie démarra en une seconde et se rua sur nos chasseurs ; Un tentacule
s’allongea et au bout, il se forma un pic d’énergie qui transperça un chasseur,
le faisant exploser. Deux autres tentacules suivirent le même chemin, explosant
d’autre d’autres chasseurs, alors que nous perdions de plus en plus de terrain.





Au bout d’un autre
tentacule, on vit quatre pinces sortir, puis ils allèrent s’attacher à un
chasseur, resserrant sans cesse son étreinte.


Soudain, cette
étreinte se stoppa net ! Il faut dire aussi que le tentacule s’était fait
couper en deux par une forte lumière blanche !





Notre robot de
nouvelle génération était enfin prêt, il était là, piloté par James. Il avait
l’allure vague d’un humain entièrement robotisé et d’une couleur variant du
vert au bleu, à la place de bras se tenaient deux épées.


Lorsque deux
tentacules se ruèrent sur lui, il agita ses épées et une lumière saisissante en
sortit et découpa les tentacules de toutes parts, il s’occupa en une seconde
des autres longs bras de la « bête », puis s’élança vers le centre de la
pieuvre, la désintégrant au passage !





Le Ravion,
puisqu’il s’appelait ainsi, créait de la « magie énergétique » grâce à un
mélange de nanites, de tritium et d’antimatière. Il transperça toute la garde
de chasseurs en un clin d’œil, puis se dirigea droit vers les soutes à
carburant du vaisseau ennemi, évitant les missiles anti-chasseurs comme si ils
n’étaient que des mouches insignifiantes, et transperça d’un coup d’épée, à
l’aide de la magie, la protection protégeant le carburant censée être
indestructible. The Evil spell explosa immédiatement dans un grondement
assourdissant, alors que le Ravion s’était protégé d’un bouclier lumineux.





Quelques minutes
plus tard, les propulseurs se mirent en route, lançant le Skyward vers de
nouveaux horizons, espérons les meilleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:28

Rp 3





Course
contre ...



Aux abords de l’empire de Zelda, une immense
flotte fait route pour une bataille contre le professeur chaos, un savant à
moitié fou qui venait de se lancer dans la construction du satellite de Gaïa,
une source d’énergie incommensurable capable de fournir de l’énergie sans
aucune limite à la production ou pire à l’annihilation. L’empereur ne pouvait
laisser cela se produire, car il serai trop dangereux pour lui et son empire
qu’une telle chose soit achevée.


Zelda devait se dépêcher, car à chaque
minute, des robots ouvriers arrivaient de tous les coins de l’empire de chaos,
accélérant sensiblement la construction de cette machine. D’après ces espions,
il ne lui restait plus que dix heures pour l’en empêcher, sinon il courait à sa
perte.
L’empereur avait ordonné que tous les vaisseaux les plus
puissants partent pour la bataille, vaisseaux de combat, d’interception, de
pilonnage et les centaines de vaisseaux de barrage étaient en cours de
préparation.


Plus que sept heures, le temps joue contre
l’empereur mais il aimait les défis, sauf que celui-ci s’il le rate, il lui
coûtera la vie et celle de son empire. La flotte se met enfin en route, elle
parcoure les systèmes solaires le séparant de son opposant à vitesse maximale,
durant cette traversée, Zelda briefa ses hommes, leur disant que nul échec
n’était possible cette fois et tous lui répondirent qu’ils ne partiraient pas sans
avoir mis en pièces chaos.


Il ne reste que trois heures, et encore deux
systèmes à traverser, s’il continuait ainsi il n’y arriverai pas. L’empereur
annonça le passage en bon hyperespace en espérant que chaos soit vraiment
occuper avec son satellite pour ne pas voir la déformation espace-temps. Dans
les vaisseaux, les sirènes de bons hyper spatiaux résonnent, mi grave à faire
trembler les superstructures et mi aigu à vous percez les tympans. La flotte se
trouble, se floue puis disparaît dans un éclair de lumière.


Quarante cinq minutes avant l’avènement du
satellite, Zelda fut informé que la sortie de l’hyperespace est proche et que
le lieu de sortie est en orbite autour de la planète de chaos.
L’empereur autorisa le feu à volonté, les équipages des
vaisseaux se préparent et sont deja sur le point de tirer. Quelques secondes
plus tard, la flotte apparaît de l’hyperespace, mais est accueillie par une
foule de vaisseaux en patrouille et de tir de défenses, s’en suis un combat
d’une rare violence, chaos étant dépassé par la puissance de la flotte de Zelda
ainsi que par sa technologie avancée. Les rares vaisseaux de chaos qui avait
résistés étaient maintenant regroupés devant le satellite afin que les robots
puissent le terminer.


Zelda dans la foulée ordonna la destruction
pure et simple, pas de survivants, pas de prisonniers, juste des débris, rien
d’autres. Les amiraux s’exécutent, les tirs sont rapides et précis, les
vaisseaux de chaos qui restaient sont réduis à l’états de débris, le satellite
pourtant ne présente aucun signe de déstabilisation, pourtant, il commence à se
fissurer, son réacteur implosant dans cet amas de ferraille pour terminer par
une explosion thermique d’un rouge intense.


L’empereur sortit vainqueur de cette course
contre la mort de son empire, un petit sourire en coin sur son visage, signe de
sa satisfaction et la vision de ces récolteurs qui démantèlent les reste des
vaisseaux afin de récupérer le plus de ressources possible avant de repartir
pour son empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:31

Rp 4





Sauvetage








Rapport
du Caporal Bayoas



Temps, inconnu : Le commando a été
anéanti… Le capitaine… Le capitaine est mort… éviscéré. Tous les hommes… La
coque du Merlin était endommagée. L’atmosphère de bord était nulle ; nous avons
été forcés de garder nos scaphandres. Quelque chose a fondu sur nous. Tout les
signes vitaux était négatifs mais quelque chose à fondu sur nous, bordel !





On est entré par une brèche dans la coque et on s’est dispersés.
On était envoyé sur le Merlin pour trouver des survivants et récupérer la
cargaison. Vu l’état des ponts internes, on a vite compris qu’on trouverait pas
de survivants. Aucune cellule n’avait été isolée et l’atmosphère avait foutu le
camp dans l’espace. L’électricité était défaillante aussi. L’éclairage marchait
par intermittence et le vaisseau était obscur les trois quarts du temps et
c’est pas avec nos misérables torches qu’on éclairait grand-chose. Et puis on a
perdu le contact avec l’équipe du lieutenant. L’épaisseur de la coque, que nous
a dit le capitaine… ‘Tain on aurait du se douter de quelque chose… Alors on
a poussé jusqu’à la passerelle avant.
On n’avait pas encore vu un seul cadavre de l’équipage du Merlin. On avait
déduit qu’ils avaient dû être aspirés à l’extérieur du vaisseau. Arrivés là, ça
faisait un bon moment qu’on avait que des parasites sur la radio alors on a
rebroussé chemin pour retrouver l’équipe du lieutenant. On s’est dirigé vers
l’arrière de l’appareil et là, on est tombé sur un homme du Merlin. Il était
complètement lacère, massacré…La vision d’horreur… Son corps… C’était plus
qu’une immense plaie béante. Merde ça aurait du nous mettre la puce à
l’oreille. Mais on a continué à chercher l’autre équipe. Le lieutenant répondait
toujours pas. On a tourné un angle du couloir et là… C’est indescriptible.
Plusieurs membres du commando gisaient là. Sauvagement mutilés. Certains gars
étaient méconnaissables et d’autres carrément inidentifiables. Le bleu a vomi
dans son scaphandre quand il a vu ça… On aurait dû faire demi-tour…Il aurait
pas fallu continuer dans ces conditions ‘tain… Mais on a continué… Et les
cadavres s’accumulaient. Tous les gars scrutaient anxieusement leur détecteur
de signes vitaux et c’est là que c’est tombé sur nous… Sans prévenir ! Ce truc
est tombe du plafond ! Cette saloperie de bestiole a explosé le capitaine. Ça
l’a ouvert en deux et ça a projeté des tripes partout. Les mecs on commençait à
lui tirer dessus… Moi je lui ai vidé deux chargeurs dans sa sale gueule mais ça
lui a rien fait ! On a essayé de battre en retraite mais ça nous a coupé la
route et puis ça a tué les gars un par un, mon dieu !





Ça fait plus d’une heure que je suis assis là, dans ce coin
sombre. Je sais qu’elle m’attend sur le chemin vers la sortie… Ou alors elle
est enfin crevée… Je vois toujours rien sur mon détecteur de signes vitaux et
j’ose pas bouger. J’ai éteins ma torche de peur de l’attirer mais le néon d’en
face fonctionne toujours. Ça me laisse un bon éclairage. Suffisant pour lui
éclater la tronche au cas où elle apparaîtrait en tout cas… Hein ? C’était quoi
ça ? Elle est là ! Salo… Vais t’ecl… Amène t……….





Fin de la transmission du caporal Bayoas. Perte
de tous les signes vitaux à bord du Merlin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:32

Rp 5

[SIZE=35]Presents[/SIZE]










Si on lit la
page
d'accueil d'Ogame, on peut y lire :


Citation :
OGame est un jeu de stratégie dans l'espace. Des milliers de joueurs s'y
affrontent en même temps. Pour jouer, il suffit d'un navigateur
internet


Ok, ok...

Y a pas mieux
?

Ah si, sur le simulateur
Dragosim, la définition
est légèrement plus développée, même si la traduction anglais-français a du
être
réalisée par un canard boiteux aveugle, au moins...


Citation :
Onlinegames sont de prétendus jeu en ligne qui fonctionnent dans le
computer.
Ils sont des jeu online ont jeu en ligne.
Jeux en ligne sont également connus sous le nom de MMOG (jeu en ligne
multijoueur massif).
Vous pouvez jouer OGame sur l'Internet pour libre et le jouer par exemple dans
l'Internet Explorer, puisque c'est un jeu online.
Un jeu online est jeu avec browser.
Nouveau jeux en ligne sont souvent créés comme combinaison de stratégie et
structurent la simulation, afin d'augmenter la tension et l'amusement de jeu.
Une autre branche du jeux est le jeu jouant un rôle.
Autour de la plupart d' jeu on line une grande Communauté a formé.


Mouais
mouais...

Impossible de trouver une bonne définition d'Ogame en fait.

Mais après tout...

Qui
pourrait
mieux définir un jeu mieux que ses
utilisateurs
?



Citation :
Pierren [L.A.D] a écrit :
convivialité polémique gayattitude moche


Citation :
ItsMyPuMaS [ToOns] a écrit :
Un univers de Moche !
Des gens qui prennent le jeu trop au sérieux
Beaucoup de joueurs sympa mais qui ne font
pas d'effort pour apprendre à se connaitre.
Bref, une mentalité pas très ouverte !
Mais j'ladOre car j'y ai plein de bon amis
avec qui je ne manque pas de m'amuser =)


Citation :
JL Picard [S.I] a écrit :
Des rencontres, des amitiés, des peurs et des rancoeurs...
Mais beaucoup de complicités ! Recyclés et recycleurs, tous de grands
rêveurs...

Citation :
Larbin [G33Ks] a écrit :
Pâté, civet de lapin, sauciflard, jambono, navet

Citation :
Lord Caristo [G33Ks] a écrit :
indéfinissable j'dirai pour le 47 XD

Citation :
Allucard [CaCtuS] a écrit :
Um

Je dirais...

Allucardien xD

Citation :
Oni [L.A.D] a écrit :

Alors pour moi ce que cet univers représente c'est tout d'abord la bonne
ambiance qui règne dans mon alliance (L.A.D),
ensuite ce sont des objectifs ambitieux (pour moi) que je me suis fixé, c'est
de la détente, de longues heures passées sur mon compte,
des rencontres enrichissantes avec certains joueurs.

Citation :
Artemio X [L.A.D] a écrit :
pour moi le 47 c'est ma patrie mon 1er uni cérieux sur ogame ces dans celui ci
que j'ai a proprement parler apris a jouer^^
et j'y ai trouver la meilleur alliance qu'un ogamien puisse espere... plus
qu'une alliance meme une famille... la L.A.D (c'est cette alliance qui rend cet
univers si plaisant)
ralala... la L.A.D une bande fou qui ne parle que de truck débile de cul et
bien d'autres choses des gars et des filles qui se soutiennent ingame mais
aussi moralement pour la vie pas toujours facile de certain irl...
voila pour moi ce qu'est le 47^^ une bande de roublard dégénerer et
irréductible (vu le nombre assez allarmand que nous sommes...)^^

Citation :
Dragomix [S.I] a écrit :
tordu^^

car pas mal de coup fourré entre les raideurs pour ce recycler l'un l'autre, ça
m'a marqué ça !


Citation :
No Speaking [BiSnOUrS] a écrit :
L'uni 47, en quelques mots...

Un jour, une nuit....
Je vais m'endormir sur mon pc...
Et...
El loko va me recycler....

Arrrghhhh
Merde, foutu cauchemar....


Citation :
SaUvE QuI PuNk [ToOns] a écrit :
Ogame Uni.47...What else?

Citation :
Benoit XVI [Pingouin] a écrit :
Polémique,mocheté,déconnage =)

Citation :
Wisdom [PIRATES] a écrit :
le grand cirque galactique.
Où se cotoient aigris, rageux (pas de paul et mick ^^)
et gens tranquilles qui ne se prennent pas la tete (lapinou pour ne citer que
lui Smile ).

Citation :
DrAkHuL [ToOns] a écrit :
ben moi je dirais que c'est l'univers le plusss heuuu

ZOOPHILE ben oui ya des lapins chez des pingouins qui se tapent des bisounours
^^

Citation :
Grosminet [ToOns] a écrit :
Ogame.....Ogame.....Ogame quand tu nous tiens!!!!!!

1- Ogame, avant les officiers:

Un jeu avant tout!Un jeu attrayant ou guerre, alliance, fun et bonne humeur
étaient au rendez vous!Un jeu captivant ou l'interêt est au rendez vous!
Un jeu ou le travail dur et acharné fini toujours par payer!!!!

2- Ogame, avec les officiers:

Un jeu pourri ou tout l'intéret est perdu au profit d'un gain, ou d'une perte
pour certains, d'argent!
Tout l'intéret est perdu, pour des joueurs utilisant un système de triche sans
égal ou les bouffons qui payent prennent un avantage sur ceux qui jouent à leur
sueur et a un travail effectué depuis un long moment!

Voilà ce qu'est Ogame^^

Citation :
ReiZoU [TRIFORCE] a écrit :
Effervescence...

Citation :
Jade [G33Ks] a écrit :
Sex, sun and fun :-)

Citation :
Perfume Mist [TRIFORCE] a écrit :
La Triforce c'est LA famille de l'univers 47, une tres grande famille...
De l'Amitié et même de l'Amour Wink

La Triforce c'est Notre pOpa Triforcien a savoir Camu,Notre Granola National,
nos monsieurs de Moselle qui font bien parler d'eux Smile ....

C'est aussi l'univers 33 qui résiste ^^"

Un surplus de tres bon souvenir, de l'entre-aide, un jeux collectif...

La Triforce est faite pour passionner...
Je parle là, beaucoup de la Triforce de mes débuts... Elle qui m'a accompagner,
elle qui m'a fait tout apprécier, elle que j'aime, que je garde en mémoir, que
je n'oublis jamais.

La Triforce c'était une petite alliance perdu dans la seconde page dans
statistique, puis elle a su prendre de l'envergure et même monté jusqu'a la
5eme place.... Wink

La Triforce c'est aussi de la Tristesse, de profonds Adieu, ce sont des personnes
que nous n'oublions pas Je pense tout particulierement à Camu, a Tiroy (TiTis),
à Kutkut (Kutkiller)...

et tout les autres, tous ceux qui sont venu, tout ceux qui ont vécu avec la
Belle Triforce....

Oui La Triforce, c'est ... La Triforce c'est la Triforce.
A la base une "alliance" qui en faite et bien plus que ça... C'est...
Difficil a dire, a retrasser tout ces bons moment sur le forum, a la fois, des
délirs a deux cents(^^) et ces grandes et longues discussions...

La Triforce c'est une famille, c'est de l'Amour.




Bon sinon, je fais toujour du commerce de Deut, et j'aime bien le commerce avec
Les givrés de la banquise ^^'

...

Apres relecture, j'avais mal lu ^^

j'ai pris la triforce au lieu de prendre l'uni,
ben a vrai dire tu peux ajouter toutes les guerres et les engeulades du forum
officiel ^^"

Citation :
Malicia [RaIdEuR] a écrit :
un gros bug ^^

Citation :
Rom1 [R Light] a écrit :
ogame pour moi eux...j'en sais rien xD

ma 2 eme chérie Very Happy ( ma premiere étant mon pc xD ) Mdr

non sérieu surtout un jeu ou on rencontre plein de moche et de guay comme toi
aussi et rdo et its Very Happy

xD

Citation :
Titlap [RaIdEuR] a écrit :
la grosse poisse avec un compte maudit ^^ looool

Citation :
Rache25 [R Light] a écrit :
Il y a les bons, les brutes et les truands...



Mais
cet
Univers 47, c'est
aussi de
l'ambiance (on est fiché chez le staff français
comme
uni de floodeur Razz),
des HoFs (bon jvais pas vous faire un
dessin, on a
du avoir une bonne cinquantaine de pages sur un an et quelques),
de grandes figures (qui
ne se souvient pas des HoF de début d'uni d'Isma, Sniperious, Sephyroth,
Joanito, les polémiques de LaPiN, Joanito, Sankaa par exemple ?),
et
surtout ses initiatives...

On peut ainsi compter un Blog-Trombinoscope, dont l'adresse se trouve en tapant
:
HyperText Transfer Protocol Deux points Slash
Slash ogame tiret univers47 Point skyrock Point com
(eh ouais vive la censure, jpeux pas vous mettre de lien);

des délires en tout
genre dans la
Taverne,
outre les sempiternels
topics de quote, tournois
de compo de flotte
,
concours
d'Expéditions et
autres Journaux du
47
(matez la
date où il devrait y avoir une édition)
présents dans les autres Tavernes,

on y trouve de l'originalité, comme un
StarCayMoche, le
jeu d'Askiparay, un
tournoi de Counter
Strike
,
un topic de Records Insolites,
un fake,
une élection de Miss et
Mister Moche
...


Et puis plus récemment,
une élection de
Mister Univers
47
, et même un
forum pour les
Ogameurs RPistes et graphistes...




Eh oui messieurs-dames, l'univers
47 est un
univers à part.

Certains joueurs
polémiquent,
ragent, critiquent à tout va,
et d'autres contrebalancent par leur
fair-play, leur éthique
(souvent taxée d'inutile),
leur respect, leurs initiatives,
leur
humour.





[size=35]C'est ça, l'univers 47 ![/size]



Pour les petits coquins, pleins de petits bonus en liens sont cachés
aléatoirement un peu partout dans ce RP...

Vérifiez tout, même la ponctuation (parenthèses, virgules, points de
suspension), les images...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:37

Rp 6



Les épées furent tirées au clair, les gardes
de l'empereur en fuite furent exterminés en un instant seulement par les
agresseurs. L'homme était seul face a une trentaine d'agresseur, la ruelle
était obscur et tous portaient de longues capes dissimulant leurs visages. Rares
furent ceux qui les virent, mais ceux ci ne pouvaient manquer les cadavres ;
ils passaient alors leur chemins, leur vie valait plus que celle de leur
empereur déchus. Une respiration, un mugissement sourd, et le bruit des épées
qui se heurtent, l'etroitesse de la ruelle annulait l'avantage numerique des
agresseurs, et pendant quelques minutes il semblat que rien n'était joué. Puis
il se fendit, trop tôt, il reçut un coup du plat d'une lame sur le coin du
visage. Il s'effondrat inerte songeant que son empire était condamné. Les
tenebres de l'inconscience l'emportaient loin de ce lieu mais il put tout de
même entendre une partie de ce qu'ils disaient.









-Il ne faut pas le tuer, pas maintenant mes
freres. Notre sang sera vengé mais les empereurs d'urlash doivent être jeté
dans l'eau vivant lorsqu'ils...









La suite se perdit dans le néant.Combien de
temps s'ecoulat il ne saurait le dire, il avait faim, pas soif faim, cela
l'etonnat mais le rassenerat, finalement peut etre restait il vraiment un un
espoir d'eviter le pire. il entreprit alors de soulever le socle de pierre de
sa tombe. Il eut beau bander ses muscles autant qu'il lui était possible,
hannoner comme un boeuf rien ne fit. Et pourtant il devait survivre, toutes les
traditions de son peuple avaient leur raison d'etre, il se souvint d'en avoir
parlé avec son pere mais ne put se souvenir de la reponse. Il avait mal, mal
partout mais le plus atroce était cette faim lancinante qui l'empechait de
penser






Pourquoi ne ressens tu point la
soif? parce que le sang te suffit.









Petite voix infime dans son inconscient, il
ne la connaissait pas et crut naturellement qu'elle venait de
dehors









- Qui est là ? La
question était imperieuse, et le silence se fit plus pesant encore. Il comprit
alors que ça n'était pas le silence qui le genait mais plutôt cette absence
totale de bruit.
Qui est là?
son assurance fondit tout a coup comme glace au
soleil






Pitié! Je vous en prie j'ai besoin d'aide... Je
ferais tout ce que vous voudrez mais par pitié aidez moi à accomplir mon
devoir!






Et si le sang te suffit c'est parce
que dans tes veines coule...






- Par pitié cessez! Mais qu'etes vous donc
pour me tourmenter de la sorte!









...le même sang que celui du
premier des...






Et la suite lui vint à nouveau comme
autrefois









- NON! Jamais! Je suis humain tu m'entends
sale batard n'essaie pas de me faire passer pour ce que je ne suis pas!






...vampire et par
conséquent...






- DEGAGEZ ! laissez moi crever en paix








...
Ton devoir est d'assurer la survie des mortels jusqu'a ce que
vienne...






Ses yeux se revulsèrent il se cambrat autant
qu'il le put s'entortillat, tentant déspèrement de fuir la voix
impitoyable.






...
Le jour de ton depart.






Sa voix se fit suppliante :
"pitié, pourquoi?"





Car je suis toi. Car tu m'as
toujours renié, nous n'aurions pu faire qu'un mais tu nous as separé. Ton
orgueil va causer la perte de ceux dont nous avons jurer d'assurer la
survie.






- Que dois je faire? Si tu le sais aide moi
pitié.






accepte moi, et nous ne ferons plus
qu'un. C'ets le seul espoir que tu es de repousser les envahisseurs. De vaincre
leur roi, le seigneur des démons.






-Soit mon frere, que nos sangs ne fassent plus
qu'un, que nos esprits soient uniques.



Afin qu'enfin la vengeance soit
notre.



Le pouvoir se mit tout à coup à couler dans
ses veines, d'une simple saccade du poignet il rejetat au loin et l'eau
tonitruante s'engoufrat dans son cercueil. Il fut plaqué au sol durant quelques
instants puis lorsque le niveau de l'eau se fut harmonisé il s'attelat au probleme le plus urgent :
trouver de l'air. Il poussat avec toute la force de ses pieds et nageat de
façon désordonner. Sa vue se troublat l'air lui manquat. il pensat amérement
que finalement tout cela n'avait servit à rien. Il ne sut combien de temps cela
durat mais la lumiere surgit brutalement et brulat sa pupille. L'insatnt
d'apres il crevait le le plafond de l'eau.


Il reprit connaissance au contact d'un linge humide sur son
front. Il lui était appliqué par une main douce, ses nouveaux sens lui
permirent de 'voir' la jeune fille sans même ouvrir les yeux. Il restat ainsi
immobile pendant quelques instants savourant ces douces caresses. Puis sa faim
se reveillat d'un seul coup, elle avait legerement muté et était plutôt devenue
une soif, une soif de sang. Il perçut les battements de coeurs de son hôte avec
une perception accrue, et parvint tout juste à se retenir de lui sauter à la
gorge pour le boire mais il ne put retenir un leger sursaut.






-
Vous allez bien? Vous avez beaucoup de fièvre.



- ce n'est rien.Sa
voix était sifflante, comment avait elle put tant changer en si peu de temps?La
soif encore elle balayat presque son vernis de civilisation. Sa perpcption de
son sang coulant dans ses veines se fit encore plus nette et la question sortit
de sa bouche avant qu'il ne put la retenir :
S'il
vous plaît puis-je en avoir un peu
?


- Mais bien sur. Elle se tournat vers
la cruche d'eau à côté d'elle. Il eut un rire de dépit.



- Pas ça! j'ai besoin... d'un peu de... de
sang. Peu tu m'en donner jute un peu? je t'en prie.



-Mais qu'est ce que...


Il ne put se retenir plus longtemps, il se
saisit de sa nuque et l'attirat à lui avec force.



-
Pardon.






Il mordit dans la jugulaire, ses glandes
projetant des toxines ralentissant le rythme cardiaque, il se gavat de son sang
durant une minute avant de relacher sa pression. Ses glandes salivaires
projeterent une substance chimique qui permit à la plaie de cicatriser de façon
presque instantanée. Elle n'avait rien dit et lorqu'il la relachat elle
s'effondrat sur lui inerte. Il l'allongeat alors dans le lit à sa place et e
redressat. Il se sentait prêt à affronter le monde de nouveau.Elle remuat au
bout de quelques minutes et gémit doucement. La porte de la pièce s'ouvrit à la
volée et claquat contre le mur.






- Adèle! file te cacher dans la cave ils
reviennent!



-
Qui?



-Vous êtes reveillés? Tant mieux vous devriez
aller vous cacher aussi, ils ne tolerent pas que des hommes voyages à
l'exception de quelques marchands.



- Pour limiter la diffusion des nouvelles je
suppose.



-
Comment?



- Pardonnez moi j'ai pensé à haute voix. Je
vais m'occuper d'eux.



- Mais ils sont trop...





Puisque humain à accepter de donner
son sang je me dois de remplir ma part tant que vous remplirez la votre.









Il
sortit. Dans le petit village de pêcheur les rues étaient toujours
animées, mais un groupes d'hommes vêtus de longues capes éloignait la plupart
des habitants de part son hostilité. Puis sans raison apparente l'un d'eux
sortit son épée et tua un pêcheur.









-Rushark!






L'instant d'apres il était au mileu des êtres
vêtus de capes d'un coup de croc. Il décapitat le premier les autres firent un
bond en arriere et rejeterent leurs capes. Ils déployerent leurs immenses
ailes, rugirent et chargerent. L'insatnt d'après tout était finis, ils étaient
tous morts.









Il
est temps. Reprenons ce qui est notre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:38

Rp 7








Tout était calme, propre et paisible dans ce joli coin de l'univers, lorsqu'un
jour, alors que la lune portugaise 200Tos se levait sur la planète-mère Dick,
une anomalie parasitaire fut détectée sur les écrans de contrôle de la station
spatiale MirLEN, en orbite autour de Dick, MirLEN étant le centre névralgique
de défense avancé de la coalition Véolia.

Soudain l'alerte PQ résonna dans toute la station.
Le directeur de cabinet Walter Clozed était inquiet car il avait déjà vécu ce
phénomène et le connaissait bien, ce dernier était les prémices d'une invasion
de mouches mutantes.
La tâche, dans tous les sens du terme, était énorme.


Il dépêcha en urgence le commandant en chef Zarkoski et ses troupes de choc.

Elles étaient toutes désignées pour mener à bien l'opération "Grand
Nettoyage de Printemps" Ceci à l'aide de leurs armes de destruction
massive "Kärcher".

L'attaque n'eut aucun effet sur la merdasse. Elle était bien trop compacte et
accrochée à Dick.
Walter Clozed arrivait au bout du rouleau, quand il se rappella qu'un savant
fou, le Dr Mell Brin, avait entreprit une étude sur ce cas ca (ce cas là,
pardon...)
Il devait d'ailleurs, encore rester de cette fameuse potion dans son
laboratoire.


[align=left]Clozed d'un élan plein d'espoir ordonna :
- Chargez les Kärchers avec la potion anti-redéposition du Dr Mell
Brin et que Zarko se - prépare à lancer une ultime attaque !
- Il faut que 200Tos avec l'aide de MirLEN engage toutes nos forces pour
- libérer notre planète-mère Dick et poutre l'envahisseur hors de nos
frontières.
[/align]
Enfin, l'opération fut finalement un franc succès.

L'alarme s'arrêta.

[align=left]Tout redevint calme, propre et paisible
dans ce joli coin de l'univers.[/align]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:44

Rp 8
[Rp]

La légende de la fee risette chapitre 1


Nous connaissons tous la légende d'hercule, fils de zeus, doté par son père d'une force incomensurable. Mais une histoire tout aussi légendaire a été ommise, celle de la fille de zeus.

Je vais donc vous conter cette histoire pour rétablir sa légende.
Zeus a eut un autre enfant avec Alcmène de thèbe, une fille, risette, jumelle de hercule. Pour la protéger il la confia aux fées de la foret qui en firent une des leurs.


La jeune fée, inconsciente de sa généalogie, coulait des jours tranquilles dans les bois magiques de la region d'athène avec son satire. Cette foret était réputée pour son calme, sa fertilitée et surtout elle était protégée par le dieu pan, lui même.



Un jour lors d'une promenade au bord de la rivière de la vie, risette découvrit un animal mort sur une des rives. C'était une licorne couché sur le flanc.


Un animal doux et sacré dont la mort signifiée un terrible présage.

Démonia accouru jusqu'au centre de la foret où sieger le grand conseil.


Elle fut introduit devant le dieu pan et s'inclina.

Démonia : seigneur, escusait moi de vous déranger pendant une réunion mais un événement grave vient de se produire, je viens de retrouver une licorne morte sur les rives de la rivière de la vie.

Un grand bruit retenti dans la salle. Pan se leva.

PAN : SILENCE. Un affaire grave est en train de se produire les amis.
Je m'en vais de ce pas voir Zeus. Le conseil est levé, rester prudent.
Le conseil se réunira de nouveau demain soir.


PAN se retira.


Le lendemain, le conseil fut de nouveau reuni et un invité spécial était la.
Ce fut Zeux en personne. Il prit la parole.


Zeus : Bonjour à tous et a toute. Hera, ma femme, pour se venger de moi a laché dans ce bois un demon, une horible créature. Je ne peux rien faire mais l'un d'entre vous le peut. Ce soir quelqu'un devra s'occuper de ce monstre.
Je vais vous révéler quelque chose de trés important. Dans cette foret vit la soeur jumelle de hercule mon fils et c'est la seule personne capable de sauver la foret.



Encore un grand bruit retenti fait de murmure des fées et des satires. La reine mère des fées se leva et pris la parole.


Arween : Elle n'est pas prete Zeus.

Zeus : Elle est ma fille et elle saura faire face. Démonia approche.


La fée s'approche doucement.

Zeus : Risette tu es la soeur du grand Hercule et tu es ma fille. Tu as toujours eu des aptitudes exceptionnelles et une grande force morale.

Démonia avec son aplomb habituelle commença à parler.

Démonia : Je ne me suis jamais battu en dehors des jeux d'enfants. Je ne suis pas capable de rivaliser.

Zeus : Tu es ma fille c'est dans tes gènes.

Démonia : je ferais de mon mieux père...


Démonia sorti de la salle. Arween la suit.

Arween : Ne te montre pas trop dur avec ton père, il l'a fait pour ton bien.

Démonia : Mais c'est si soudain et je ne m'en sens pas capable.

Arween : Tu en es capable et je sais que tu en seras digne. Pour ce combat je veux que tu portes mon armure.

démonia : je ne vous décevrais pas.



démonia alla dans sa fleur (et oui c'est les nouvelles maisons branchées dans les forets) pour se préparer.



Aprés quelques heures.




Au porte du village, démonia parti sur son grand destrié sans se retourner. Elle longeat la rivière où la licorne avait été trouvé morte et plus elle avanceait plus le paysage changait et se désolait.



et elle arriva devant une grand place où son ennemie l'attendait.


Le combat fit rage.





Elle ramenat sa dépouille au village.

Une grande fete fut célébrée dans la foret autour d'un gros feu de joie où brullé le cadavre du demon




[/HRp]







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:47

Rp 9


nuit de noel





Ce soir, c'est un soir de fête. Oui, ce soir, c'est Noël. Le
père Noël est passé par cette soirée de grand froid, la neige continue de
tomber dehors...
Les enfants ouvrent leurs cadeaux, leurs sourires béas emplis de gratitude. Les
familles sont heureuses, assises ensemble près du feu, au pied du sapin.
Les emballages forment un tas imposant de couleurs et de rubans, l'ambiance est
légère...Le bonheur semble réunir des familles entières.


Dehors, dans une rue illuminée par les guirlandes, marche un enfant seul. Les
larmes coulent sur ses joues rosées, et se cristalisent avant de toucher terre.
Le froid est rude, mais ce n'est pas cela qui le blesse.
Il est seul, complètement seul. Depuis la mort de ses parents, il erre,
toujours plus seul. On peut s'habituer à tout les maux, mais on ne s'habitue
jamais à la solitude, non...
Son regard se porte vers les maisons allumées, vers les feux de cheminée. Il
voit tous ces gens heureux, tous ces enfants comblé, le regard pétillant. Si
seulement...
Comment expliquer à un enfant de sept ans, qu'il n'a pas droit au bonheur, que
sa part est consumée, et qu'il doit vivre avec.

La solitude seule crève le coeur d'un enfant. Pourquoi n'a t'il
pas droit d'être heureux ?
Il ne le comprend pas, il ne peut pas le comprendre. Tout est si injuste,
surtout ce soir...Ses parents en vie, il aurait pu goûter à tout ça. Mais il en
est privé, injustement.
Il a tellement froid...Il n'ose pas appeler à l'aide, car il est effrayé. La
nuit si sombre, la neige si froide dans ses cheveux, tout l'apeure. Aucune
endroit où se sentir en sécurité, quand il en a le plus besoin.
Tout est si triste. Et dans son malheur, il ne voit aucune sortie, aucune
échappatoire, aucune porte lui permettant de s'évader de cette atmosphère qui
l'étouffe.


Il s'assied, seul, sur le trottoir, vulnérable. A la merci du
froid, il serre ses bras autour de ses genoux, et enfouit sa tête dans ses
bras, comme pour se cacher de la dure réalité qui l'entoure. Comme pour oublier
un instant, qu'il n'a nulle part où aller. Une sensation chaude s'installe sur
son épaule, rassurante. Un agréable sentiment, enfin. Mais il n'ose pas relever
la tête, de peur que tout cela s'arrête, une fois encore.
Il se décide finalement, et découvre devant lui un homme, grand, très grand. Il
ne le connaît pas, ou du moins, il a le sentiment de l'avoir déjà vu, il y a
très longtemps. Il lui rappelle étrangement des instants avec ses parents. Il
est incapable de se souvenir lesquels, le temps n'a plus vraiment de sens pour
lui maintenant.

L'homme prend le garçon par la main, et celui-ci se laisse
entraîner, sans protester. Il l'emmène dans un pré, à proximité des maisons. Au
beau milieu se trouve un vaisseau, ou plutôt, ce qu'il pense être un vaisseau
spatial, comme tracté par des bêtes inconnues, mais tellement puissantes, et
grandes...Il s'asseoit aux commandes, et fait de la place au garçon, qui
s'installe confortablement sur les banquettes. Alors l'homme ôte son chapeau,
et se décide enfin à parler...


- Je me souviens de toi, petit. Si tu savais comme je suis
désolé pour tes parents, ils t'ont élevé avec tant d'amour. Sache que je ne
viens pas les remplacer, je ne le peux pas. Mon temps parmis vous est limité,
et mon travail n'est pas encore fini. Mais si tu veux m'accompagner cette nuit,
j'aimerais te montrer le monde, tel que tu ne le reverras jamais, tel que les
autres humains ne le verront jamais. Cela te plairait-il ?


Le petit garçon, trop intimidé, hocha la tête, avec conviction.
Il ne sait pas pourquoi, mais il sentait qu'il pouvait avoir confiance en cet
homme chaleureux.
Le vaisseau décolla alors, prenant de la vitesse, s'élevant peu à peu au-dessus
des maisons, jusqu'à atteindre le ciel. Il traversèrent ensemble les nuages,
puis arrivèrent au point culminant de leur voyage.
La vue sur la Terre était magnifique...D'ici, elle paraissait tellement petite,
tellement ronde, et surtout tellement bleue.
Il en oubliait jusqu'au dernier de ses malheurs, et un sourire de pure joie
illuminait enfin son visage.
L'homme reprit alors la parole...

- Alors, mon bonhomme, impressionnant non ? Je ne m'en lasserais
jamais, de cette vue...
J'ai un rôle à remplir ce soir, mais il y a eu des complications. Nous avons
une visite non prévue, des vaisseaux venus d'ailleurs, voulant nous arracher
notre planète des mains. Je vais te déposer chez mes assistants pendant que je
tenterais de les repousser...

Quelques minutes plus tard, il se retrouva parmis une horde de
petits hommes qui s'agitaient autours de petits vaisseaux. Ils les chargaient
de diverses marchandises emballées avec soin, et partaient par convois en
direction de la Terre. Mais le petit garçon avait la tête ailleurs. Encore dans
les étoiles, il cherchait l'homme. Il voulait le voir survivre face aux
envahisseurs qui les menaçaient.
Tout un coup, il l'aperçu, juste avant l'impact. Un silence de mort règnait.
Puis un flash, immense. Il fut ébloui, comme tous les autres. Suivi le bruit,
assourdissant, lourd, tellement violent.
Le petit garçon retrouva subitement l'usage de la parole, et l'on entendit un
cri :


- Père Noël !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Il se souvenait ! Il se souvenait qui était cet homme, grand,
barbu, habillé tout en rouge. Il l'avait déjà vu, les soirs de Noël, avec ses
parents !
Tout était si clair, tout à coup. Il était si inquiet, pour ce saint homme qui
rendait la vie plus belle à tous les enfants du monde.
Mais quelques minutes plus tard, il réapparu, les mains chargées de richesses
qu'il s'empresserait de distribuer...
La nuit promettait d'être longue encore, mais elle était tellement belle...L'enfant
aurait voulu pouvoir arrêter le temps...

Chacun a droit à son moment de bonheur,
Et quand bien même rien ne semble plus possible,
Seul la foi, salvatrice de nos dernières heures,
Accomplit des miracles, Parvient à l'Impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 27 Jan - 22:55

Rp 10



La
déchéance de Saturning :


















Cela faisait déjà 3 jours que l'armée de
Chevalier Vendel observait les moindres faits et gestes du Seigneur Saturning.
Malgré une imposante forteresse notre Chevalier était bien décider à éradiquer
cette menace.











Les éclaireurs de Vendel avait reperé une habitude de la
garde personnel de Saturning à patrouillé en forêt vers la fin de soirée
laissant le château sans grande protection. Se moment est idéal pour lancer une
offensive. Les Bucherons allèrent couper du bois pour mettre sur pied des armes
de sièges. Dont un Fameux Bélier très imposant.











Les Hommes de Vendel attendirent le départ de la garde
pendant de longues heures, peut-être n'allait elle pas aller patrouiller se
soir là , peut être était-il au courant de se qui se prépare ? Les soldats ne
savaient pas. Finalement la grande porte du fort finit par s'ouvrir. Comme
prévu la garde rapprochée de Sir Saturning pénétra dans l'obscurité de la
forêt. C'est alors qu'aussi vite que possible les hommes de Vendel poussèrent
le bélier contre la porte pour la faire céder.











Chevalier
de NaWeL



Armes:
13 Bouclier: 14 Coque: 14


Rip
7









Défenseur
saturning


Armes: 14 Bouclier: 13 Coque: 14


Ch.léger
5



V.bataille
4



Sat.sol.
6



Missile
2.516



L.léger.
689



L.lourd
990



Can.Gauss
306



Art.ions
117



Lanc.plasma
20



P.bouclier
1



G.bouclier
1









Kaboum...





Attaquant
Chevalier Vend


Rip
7
(-0)





Défenseur
saturning


Ch.léger
1



V.bataille
4



Sat.sol.
3



Missile
1057



L.léger.
289



L.lourd
419



Can.Gauss
128



Art.ions
45



Lanc.plasma
9



P.bouclier
1



G.bouclier
1









--------------------------------------------------





La bataille se termine par un match nul, les deux flottes
rentrent vers leurs planètes respectives.





L'attaquant a perdu au total
0 unités.



Le défenseur a perdu au total 16.214.000
unités.









Dans un éclat assourdissant la porte céda , c'était le
moment pour le reste de l'armée Vendelienne d'entré en action !
































Les flottes suivantes se sont affrontées le 2008-01-26
23:22:54



--------------------------------------------------





Attaquant Chevalier Vend
(x:XXX:x)



Armes: 13 Bouclier: 14 Coque: 14


Ch.léger
10.000



Ch.lourd
1.400



Croiseur
1.000



V.bataille
2.079



Destr.
441



Traqueur
100









Défenseur
saturning (x:XXX:x)


Armes: 14 Bouclier: 13 Coque: 14


P.transp.
46



G.transp.
26



Ch.léger
23



Ch.lourd
59



Croiseur
104



V.bataille
499



Recycleur
10



Sonde
5



Bombardier
79



Sat.sol.
3



Destr.
10



Traqueur
40



Missile
2.127



L.léger.
574



L.lourd
807



Can.Gauss
270



Art.ions
96



Lanc.plasma
16



P.bouclier
1



G.bouclier
1












Attaquant
Chevalier Vend (x:XXX:x)


Ch.léger
7.736
(-2.264)


Ch.lourd
1.178
(-222)


Croiseur
944
(-56)


V.bataille
2.073
(-6)


Destr.
441
(-0)


Traqueur
100
(-0)





Défenseur
saturning (x:XXX:x)


Détruit





--------------------------------------------------





L'attaquant a gagné la bataille !


Il emporte 13.415 unités de
métal, 4.833 unités de cristal et
70.664 unités de deutérium





L'attaquant a perdu au total
13.148.000 unités.


Le défenseur a perdu au total
67.718.000 unités.


Un champ de débris contenant 12.171.000
unités de métal et 4.950.000
unités de cristal se forme dans l'orbite de cette planète.


La probabilité de création d'une lune est de
20 %


Les quantités énormes de métal et de cristal s'attirent,
formant ainsi une lune dans l'orbite de cette planète.


Un lune a été crée.





Rentabilité:


Attaquant avec/sans recyclage:
4.061.912/-13.059.088


Défenseur avec/sans recyclage:
-50.685.912/-67.806.912








Bilan





Attaquant


Coûts:
Métal: -9.514.000 Cristal:
-3.634.000 Deutérium: -112.000


Butin:
Métal: 13.415 Cristal: 4.833
Deutérium: 70.664


--------------------------------------------------


Gains:
Métal: -9.500.585 Cristal:
-3.629.167 Deutérium: -41.336





Défenseur


Coûts:
Métal: -47.465.000 Cristal:
-20.253.000 Deutérium: -3.184.500


Butin:
Métal: -13.415 Cristal: -4.833
Deutérium: -70.664


--------------------------------------------------


Gains:
Métal: -47.478.415 Cristal:
-20.257.833 Deutérium: -3.255.164





Généré
par OCrConv, un Module de OToolBox.



Modèle:
CR.Column par Xamad





















Le corps du seigneur défait fut ramassé par les survivants
de la bataille et Vendel lui accorda des funérailles
Exemplaires.



Citation :



Vos 1197 recycleurs ont une capacité totale de 23.940.000.
12.171.000 unités de métal et 4.950.000 unités de cristal sont dispersées dans
ce champ. Vous avez collecté 12.171.000 unités de métal et 4.950.000 unités de
cristal.








THE
END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
mini trotro
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 26
Localisation : Valence
Emploi : Lycéen
Loisirs : Un peut de tout
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   Dim 3 Fév - 23:14

Le concours touche à sa fin et même si les votes ont moins bien fonctionné un classement peut être établi et je vais vous dévoiler les pseudos des différents participants Smile

Rp 5 et 4 ==> 1er exaeco

Rp 9 ==> 2e

Rp 3 et 2 ==> 3e exaeco

Rp 11 et 12 ==> 4e exaeco

Rp 1, 6, 8, 10 ==> 5e exaeco

Rp 1 écrit par Alberfith
Rp 2 écrit par Darkevolution
Rp 3 écrit par Ghost Rider 2
Rp 4 écrit par Kadaj
Rp 5 écrit par Dr Lapin
Rp 6 écrit par Light Fighter
Rp 7 écrit par Metallian
Rp 8 écrit par Skidoo
Rp 9 écrit par Skynny
Rp 10 écrit par Vendel
Rp 11 écrit par Quadehar
Rp 12 écrit par RDO

Un grand merci à tous les participants et j'espère vous dire à bientot pour un nouveau concours

Cordialement, mini trotro

Les résultats seront postés sur les différents forum dans la semaine Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-survivors.lolbb.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coin des RP - La fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coin des RP - La fin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coin des blagues
» [Moc] Le Coin Matoran de Solok
» le coin des graphistes
» coin coin de travail !!!!!ou le canard qui sommeil en vous
» [musique] Le coin des musiciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: -
Sauter vers: